Vue d'ensemble du marché immobilier en Haute-Savoie en 2013 et 2014


Vue d'ensemble du marché immobilier en Haute-Savoie en 2013 et perspective pour l’année 2014, John Squires, French Property Online.

 

Dans leur dernier « French Property Market Report » (rapport sur le marché immobilier en France), les Notaires de France ont déclaré que les acheteurs non-résidents ont eu en général peu d’effet sur la dynamique du marché, représentant moins de 2% des acheteurs entre 2009 et 2013.

Cependant, leur analyse montre également que la répartition des acheteurs étrangers non-résidents n’est pas homogène à travers le pays. Le pourcentage de ces groupes prenant part dans les marchés immobiliers locaux est plus élevé dans certains départements de France. En particulier en Haute-Savoie où 9% des transactions concernaient des acheteurs étrangers non-résidents.

Inévitablement, quand le nombre d’acheteurs étrangers non-résidents est élevé, ils sont en concurrence avec les acheteurs français. Cela entraine une hausse des prix immobiliers dans la région. Ainsi à la fin de la première moitié de l’année 2013, les prix moyens en Haute-Savoie s’élevaient à 340 000 euros, ce qui représente une baisse de seulement 1.6% sur les 12 derniers mois depuis Juin 2012. En comparaison avec le reste du pays, ces chiffres montrent que le marché en Haute-Savoie est un des plus stables de France et garde des prix très élevés.

La situation du marché immobilier de Haute-Savoie et de la région du Lac Léman a cependant été variable durant la première moitié de l’année 2013. Nous avons constaté que la plupart des propriétés ont été vendues avec une importante réduction de prix. Cependant, vers la fin de l’année 2013 certains facteurs ont changé : nous avons observé plus d’optimisme, un meilleur taux de change de la livre et des prix plus réalistes. Grâce à ces facteurs, davantage de vente ont été menées à terme. Nous pensons que cette tendance du marché immobilier continuera dans cette même direction tout en prenant de l’ampleur en 2014 ».

Benoit Clerc, directeur de l’Agence Clerc, avec qui nous travaillons étroitement, nous confie que «  le marché immobilier en Haute-Savoie est soutenu par une économie transfrontalière solide avec la Suisse et l’attrait de la région pour les étrangers. Les acheteurs étrangers sont brutalement partis en 2012 à cause de l’incertitude de la situation économique, fiscale et politique de la France. Cependant, en 2013 nous avons observé le retour des mêmes acheteurs, qui ont compris que cette région leur offre d’excellentes opportunités. »

Il n’y a aucune raison que cette tendance ne continue pas en 2014. La Haute-Savoie va surement continuer à profiter d’un niveau élevé d’investissements étrangers, en particulier en provenance de la Suisse et du Royaume-Uni. [...]

Cet optimisme général est renforcé par les récents changements de l’impôt sur les plus-values. Cette taxe sur la vente de maisons secondaires a été réduite et cela aura sans doute un effet positif sur le marché en Haute-Savoie, où la majorité des propriétés sont des maisons secondaires [...]